Le ministère de la Culture, l’Association des bibliothécaires de France (ABF), l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (Anlci) et la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) s’associent pour déployer sur le territoire français l’offre de lecture « Facile à lire », initiée dès 2013 par Livre et lecture en Bretagne pour les bibliothèques et médiathèques de Bretagne.

Le « Facile à lire », qu’est-ce que c’est ?

Le « Facile à lire » est une démarche qui vise à promouvoir un ensemble de règles permettant de faciliter la compréhension de la communication écrite et audio-visuelle auprès de personnes qui n’ont jamais vraiment maîtrisé l’apprentissage de la lecture ou qui ont désappris à lire.

Le « Facile à lire », c’est ainsi :

  • des espaces identifiés, pour tous les publics, en particulier les personnes en difficulté avec la lecture, qui présentent une sélection d’ouvrages « faciles à lire » ;
  • des ouvrages présentés de face ;
  • de la médiation et un accompagnement partenarial, afin de faire venir des personnes qui ne viennent pas a priori à la bibliothèque.

L’offre de lecture « Facile à lire »

L’offre de lecture « Facile à lire » est issue d’une sélection réalisée par les bibliothécaires sur des critères d’accessibilité et de lisibilité dans la production éditoriale courante. Elle fait l’objet d’une valorisation et d’un accompagnement auprès des publics en fragilité linguistique : personnes en situations d’illettrisme, de français langue étrangère ou d’alphabétisation, situations d’empêchement ou de handicap, etc.

Un logo pour identifier les espaces « Facile à lire » et communiquer

Le logo « Facile à lire » est destiné à être utilisé sur les supports de communication et à identifier les espaces de lectures « Facile à lire » au sein des bibliothèques et des lieux de médiation.

Afin de faciliter le déploiement du « Facile à lire » sur tout le territoire, le ministère de la Culture a acquis les droits de ce logo et le met gracieusement à la disposition des collectivités et des associations qui souhaitent identifier un espace et des collections correspondant à la démarche « Facile à lire ».

De son côté, la structure demandeuse s’engage à  :

  • Installer un espace « Facile à lire » clairement identifié au sein de la bibliothèque, séparé des autres collections et sur un mobilier repérable.
  • Choisir un emplacement spécifique au sein de l’établissement pour une visibilité maximale : espace d’accueil, à l’entrée de la bibliothèque ou dans un établissement partenaire (maison de retraite, centre d’accueil, commerce…).
  • Présenter les ouvrages de face ;
  • Disposer un minimum de 50 livres dans le fonds « Facile à lire ». La collection « Facile à lire » peut provenir du fond courant de la bibliothèque. Renouveler régulièrement la collection « Facile à lire ».
  • Créer une démarche partenariale : pour un plus grand succès de la démarche « Facile à lire », la bibliothèque s’engage à travailler avec les partenaires du champ social de sa collectivité, notamment auprès des publics éloignés du livre et de la lecture.
  • Prévoir des temps de médiation et d’animation, afin de valoriser cet espace « Facile à lire » et toucher les publics visés. Ces médiations peuvent se faire lors de l’inauguration de l’espace par exemple, ou plus tard, et être reprogrammées.

>> Pour mettre en place un espace « Facile à lire » : remplir le formulaire en ligne sur le site du ministère de la Culture.

>> Consulter la Charte d’utilisation du logo [pdf, 372 Ko]

>> Pour toute information complémentaire : contact.facile-a-lire [at] culture.gouv.fr

>> Définition, démarche, bibliographies, ressources, conseils et bonnes pratiques dans la boîte à outils du « Facile à lire » réalisée par Livre et lecture en Bretagne.

Partager :