Pour lutter contre l’illettrisme et favoriser l’apprentissage du français, le ministère de la Culture (DGLFLF) reconduit l’appel à projets national « Action culturelle et langue française » pour un budget d’un million d’euros.

Il permettra le financement de projets visant à améliorer l’accès à la langue française. Deux types de projets peuvent être soutenus dans ce cadre, des projets locaux et des projets d’outillage nationaux.

Porteurs de projets éligibles :

  • les associations et et les organismes culturels, qu’ils relèvent de l’État ou des collectivités territoriales, dès lors qu’ils sont associés à une ou des structures de proximité ;
  • les associations et organismes mettant en place des actions d’apprentissage du français langue étrangère et de lutte contre l’illettrisme ;
  • les associations d’insertion, du champ socio-culturel et socio-éducatif, de la formation et de la justice.

Bénéficiaires :

  • les personnes allophones ;
  • les personnes en situation d’illettrisme ;
  • les enfants et les jeunes en situation de fragilité linguistique, notamment les élèves allophones, sur le temps périscolaire et extra-scolaire ;
  • les jeunes de 16 à 25 ans sans qualification et sans emploi ;
  • les personnes placées sous-main de justice et les mineurs relevant de la protection judiciaire de la jeunesse.
  • Une attention particulière est portée aux territoires prioritaires (quartiers de la politique de la ville, territoires ruraux et ultramarins).

les projets seront lancés au second semestre 2019 et achevés au second semestre 2020. Il donneront lieu à un suivi et un bilan final.

Le dépôt des candidatures doit être effectué avant le 31 mars à minuit auprès des DRAC pour les projets locaux, et de la DGLFLF pour les projets nationaux.

>> Télécharger le cahier des charges et les formulaires de candidature de l’appel à projets 2019 sur le site du ministère de la Culture [externe]

Partager :