Ressources et contacts

Institutions et associations œuvrant pour l’écologie du livre

INSTITUTIONS

– Le ministère de la Culture a créé une Charte de développement durable pour les festivals [PDF, 190 Ko]. Elle couvre cinq objectifs : contribuer à la lutte contre le changement climatique ; préserver la biodiversité, les milieux et les ressources ; participer à la cohésion sociale entre les territoires et les générations ; favoriser l’épanouissement des êtres-humains ; permettre une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables et raisonnés.

Le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires et le ministère de la Transition énergétique élaborent et mettent en œuvre la politique du gouvernement dans tous les domaines liés à l’écologie, à la transition énergétique et à la protection de la biodiversité.

– Le Gouvernement de la République française : depuis le 20 septembre 2019, la France est dotée d’une Feuille de route pour l’Agenda 2030. Celle-ci, élaborée de façon concertée, fixe le cap pour une France entreprenante, solidaire et écologique autour de six enjeux prioritaires.

ASSOCIATIONS / COLLECTIFS

L’Association pour l’écologie du livre
Fondée en 2019 dans le but de mettre en réseau et en action des professionnel·les de la filière engagé·es dans les enjeux d’écoresponsabilité, de coopération socio-économique et de bibliodiversité, l’Association pour l’écologie du livre compte aujourd’hui environ 250 sympathisant·es et une soixantaine de membres actifs.

– Commission « Bibliothèques vertes » de l’Association des bibliothécaires de France (ABF)
Pour mieux répondre aux enjeux actuels, la commission Bibliothèques vertes de l’ABF, créée en 2022, se saisit de la question environnementale à l’échelle des bibliothèques de France, en lien avec leurs territoires et tutelles ainsi que les réseaux de coopération au sein desquelles elles interviennent.

Rapports et études

Rapport intermédiaire mai 2021, The shift Project, Décarbonons la culture !
The Shift Project a pour objectif d’initier un travail de profondeur visant à éclairer le secteur culturel sur ses émissions de gaz à effet de serre. Ces émissions traduisent la dépendance matérielle et la vulnérabilité du secteur culturel face aux chocs énergétiques et climatiques.

– La commission Environnement et Fabrication du Syndicat national de l’édition a mené une enquête sur la consommation de papier pour la fabrication des livres auprès des éditeurs.
Une nouvelle enquête sur les tonnages des livres transportés dans l’édition a été menée en 2021 pour compléter et enrichir celle de 2018.

– WWF France a réalisé le rapport « Vers une économie plus circulaire dans le livre ? ». Il présente les différentes pistes d’amélioration qui permettraient de mieux valoriser le papier des livres, en leur offrant une seconde vie en tant que livre avant d’être recyclés, lorsque cela est nécessaire.

Études économiques « Imprimer en France : l’avenir de la filière livre », 2015, cofinancé par la direction générale des Entreprises et l’Union des industries de l’impression et de la communication (UNIIC).

– Le mémoire Bibliothèque et écologie de Manon Le Guennec (Enssib, mars 2018) porte sur les enjeux environnementaux dans les bibliothèques de lecture publique en France.

Le livre qui cache la forêt par l’Association pour l’écologie du livre est un recueil de fictions écologiques sur les librairies de demain.

Publications des SRL

Développement durable : l’engagement des filières livre et cinéma, Éclairages n° 10, Agence livre cinéma & audiovisuel (ALCA) en Nouvelle-Aquitaine
Si le dévoiement du lien de l’homme à la nature, l’artificialisation du monde, ou encore l’isolement sont souvent évoqués dans ce numéro, c’est pour mieux leur opposer des actes de résistance porteurs d’espoir.

Pages de Bretagne n° 50, Livre et lecture en Bretagne
Ce numéro met notamment en avant des pratiques professionnelles citoyennes et responsables.

MobiLISONS n° 5 : Inventer : La partie « Enquête. L’invention d’une filière durable » mobilise quelques propos croisés de professionnels des Pays de la Loire qui s’interrogent, cherchent, élaborent des réponses pour donner du sens à leurs pratiques.

Journées d’étude et témoignages

Sont ici recensées les journées professionnelles et rencontres ayant donné lieu à des synthèses ou des enregistrements disponibles sur les sites Internet des structures concernées.

INSTITUTIONS

« Livre, lecture et environnement, une histoire à poursuivre », rencontres organisées par le ministère de la Culture, la Bibliothèque nationale de France et le Centre national du livre, le 4 décembre 2018 et le 28 mars 2019
Le 4 décembre 2018 a eu lieu une première journée d’étude consacrée à l’examen des pratiques professionnelles au prisme des exigences environnementales et sociétales et une seconde le 28 mars 2019, axée sur les politiques publiques visant à encourager et faciliter les pratiques écoresponsables.

– Cycle de rencontres « L’écologie dans le roman d’aujourd’hui », Bibliothèque nationale de France, 2021
Dans le prolongement du Prix du roman d’écologie décerné depuis 2018, le cycle de rencontres de la BnF explore les questions écologiques portées par la littérature. Des écrivains et des philosophes y évoquent l’inspiration écologique et la littérature engagée, ou encore l’histoire des liens entre littérature et écologie, depuis la tradition américaine de la wilderness jusqu’aux écritures contemporaines.

STRUCTURES RÉGIONALES DU LIVRE MEMBRES DE LA FILL

« Livre et écologie », Agence régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d’Azur, 20 juin 2022
Avec cette journée, l’Agence régionale du Livre et l’Association pour l’écologie du livre ont engagé une réflexion interprofessionnelle articulant la dimension écologique de la filière livre (“l’écologie du livre”), et le dynamisme du rayon écologie en librairie (“l’écologie des livres”).

« La responsabilité sociétale des organisations dans les métiers du livre », Mobilis, novembre 2021
Le 18 novembre 2021, dans le cadre d’une journée professionnelle organisée à Nantes, l’association Mobilis, Pôle régional de coopération des acteurs du livre et de la lecture en Pays de la Loire, a souhaité faire un point sur la responsabilité sociétale des organisations ou responsabilité sociale des entreprises (RSO ou RSE) dans la filière du livre. Différents podcasts en ont été tirés.

– Journée professionnelle autour de l’écologie du livre, Normandie Livre & Lecture, 20 mai 2021
La journée du 20 mai 2021 autour de la question d’écologie du livre a été pensée pour être un point d’étape des échanges riches et motivants engagés plusieurs mois plus tôt. Elle a été l’occasion de faire une synthèse des différents projets menés par les associations L’Écologie du livre, Mobilis et N2L et a proposé des ateliers pour aller plus loin et lancer de nouveaux axes de travail.

– « Le livre en pari » : La question écologique dans la chaîne du Livre, Agence régionale du livre et de la lecture des Hauts-de-France (AR2L) du 28 mai au 11 juin 2021
En collaboration avec l’Association des éditeurs des Hauts-de-France, ces journées professionnelles ont eu lieu à la suite de l’annulation du salon du livre de Paris 2021. Rencontre avec les lecteurs et lectrices, temps d’échange entre acteurs professionnels et partage festif entre pairs en ont été les motivations.

« Le futur du livre commence aujourd’hui », Mobilis, 11 juin 2019
Cette journée professionnelle s’est appuyée sur les réflexions du développement durable pour proposer une « controverse de la filière du livre » et envisager d’autres modes de fonctionnement.

« Bibliothèques vertes : de l’écologie au développement durable », Occitanie Livre & Lecture, 7 décembre 2017
L’écologie est un sujet pris en compte par les bibliothèques au niveau international. La Fédération internationale des associations de bibliothécaires (IFLA) a lancé en 2015 son « Green Library Award », récompensant les « bibliothèques vert-ueuses ». Organisée par Languedoc-Roussillon Livre et Lecture et soutenue par la Bpi, cette journée d’étude contribue à cette dynamique.

STRUCTURES RÉGIONALES DU LIVRE NON-MEMBRES

« Rencontres interprofessionnelles du livre », Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture (Arall), 23 juin 2022
120 professionnels se sont réunis à Lyon, pour la 5e édition des Rencontres Interprofessionnelles du Livre organisées par Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture. Cette année, ce rendez-vous était consacré à la question du développement durable du livre, à travers une programmation d’interventions et d’ateliers participatifs permettant d‘engager une réflexion commune.

Outils pour mettre en œuvre des solutions écologiques

INTERPROFESSION

Charte de valeurs du Centre national du livre, Centre national du livre (CNL)
La Charte des valeurs du CNL comporte trois volets sur lesquels les demandeurs devront s’engager : la lutte contre les violences et harcèlements sexuels et sexistes (VHSS) et la lutte contre les discriminations et les actions en faveur de la transition écologique.

Charte pour l’écologie du livre, Normandie Livre & Lecture
Imaginée et pensée grâce à un travail collectif, des échanges construits et une mutualisation d’idées, cette charte propose des valeurs pour un écosystème sain applicables par tous et pour tous.

Guide de bonnes pratiques numérique responsable pour les organisations
Ce guide rassemble des exemples de bonnes pratiques pour un numérique plus responsable sous neuf thématiques : stratégie et gouvernance ; sensibilisation et formation ; mesure et évaluation ; réduction des achats ; achat durable ; phase d’usage, administration et paramétrages ; services numériques ; salle serveur et centre de données ; fin d’usage.

Guide des bonnes pratiques, Alliance internationale des éditeurs indépendants, septembre 2022
Ce guide de bonnes pratiques comprend une rubrique « Écologie » de quatre pages qui invite à « penser l’écologie comme un ensemble prenant en compte toutes les structures et plus largement l’interprofession ».

Site FilVert
Ce site permet de partager gratuitement des fichiers de manière éphémère, responsable et vertueuse.

– Guide Éco-responsable au bureau : Action efficaces et bonnes résolution, Ademe
Informatique, chauffage, climatisation, déplacements, ménage des locaux…, tous ces aspects de la vie de bureau laissent une empreinte environnementale. Ce guide vous donne des clés : idées, gestes simples, actions collectives et leviers réglementaires.

« Un livre français : Évolutions et impacts de l’édition en France » est une étude réalisée en 2017 par le bureau d’analyse sociétale pour une initiative citoyenne (BASIC) qui a pour objectif d’explorer et mesurer les différents impacts sociaux et environnementaux liés à la filière du livre, depuis les plantations d’eucalyptus au Brésil jusqu’aux étagères des librairies en France.

– Étude : « De l’impression à la vente des livres », BASIC, 2018. Ce rapport se divise en deux parties : la première traite du livre comme objet culturel et la seconde développe les étapes de la vie d’un livre.

ÉDITION

Charte environnementale de l’édition de livres [PDF, 1,4 Mo], Syndicat national de l’édition (SNE)
Le Syndicat national de l’édition mène depuis plusieurs années de nombreuses actions de sensibilisation auprès de ses adhérents, pour une meilleure prise en compte du développement durable dans leurs activités et pour les accompagner dans leur dynamique d’éco-responsabilité.

Guide de bonnes pratique en faveur d’une édition durable [PDF, 59,7 Ko], Syndicat national de l’édition (SNE)
Le SNE publie un guide des bonnes pratiques en faveur d’une édition durable. Les bonnes pratiques en faveur d’une édition durable peuvent être mieux connues, partagées et mesurées. C’est tout l’enjeu de la charte environnementale de l’édition de livres, publiée aujourd’hui par la commission Environnement et Fabrication du Syndicat national de l’édition.

Les travaux du groupe Environnement et Fabrication du Syndicat national de l’édition (dont le guide de suggestion pour devenir un éditeur éco-responsable)
Conscient de l’enjeu écologique, et parce que l’engagement environnemental est aussi un levier de performance, le SNE promeut une édition durable.

Déclaration de Pampelune-Iruñea « Pour une édition indépendante décoloniale, écologique, féministe, libre, sociale et solidaire » de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants
Lors des quatrièmes Assises internationales de l’édition indépendante, organisées en partenariat avec EDITARGI (Association des éditeurs indépendants de Navarre), les éditrices et éditeurs de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants se sont réunis dans la ville de Pampelune-Iruñea du 23 au 26 novembre 2021 pour réaffirmer leur engagement.

– Le Labo de l’édition a réalisé un livrable intitulé « Industries créatives et transition écologique : de la prise de conscience à l’action », publié en collaboration avec LINCC (Paris&Co). Réalisé en 2020, il traite de la transformation des industries créatives face à l’urgence de la transition écologique.

Manifeste et calculateur d’empreinte carbone de la Publishers Association (PA)
Le 4 octobre 2022, l’accélérateur Publishing 2030 a été lancé par un groupe d’opérateurs du secteur de l’édition avec le soutien de l’IPA et de la FEP.

Fiche thématique : « Qu’est-ce que le pilon » par le Syndicat national de l’édition (SNE) [PDF, 194 Ko]
Le pilon est la destruction totale ou partielle, des exemplaires d’un ouvrage. Il est réalisé à la demande de l’éditeur et assorti d’un certificat.

Fiche thématique : « Le recyclage dans la chaîne du livre » par le Syndicat national de l’édition (SNE) [PDF 173 Ko]
Depuis plus de 15 ans, l’édition a une approche écoresponsable en matière de recyclage. De nombreux liens ont été tissés avec les imprimeurs pour progresser dans cette démarche. Bien que les éditeurs communiquent peu sur leurs actions, ils ont été pionniers dans leur politique d’approvisionnement en papier et dans le travail mis en place avec les imprimeurs et les distributeurs.

Fiche thématique : « Les certifications environnementales » par le Syndicat national de l’édition (SNE) [PDF, 351 Ko]
Il existe différents labels et certifications environnementaux spécifiques (papier, encre…) ou multi critères. Ces labels nationaux ont souvent une portée européenne, voire mondiale. Cette fiche dresse la liste des principaux labels et certifications liés à l’édition. La plupart concernent le papier.

LIBRAIRIES

Bonnes pratiques en faveur de la transition écologique en librairie, Syndicat de la librairie française (SLF)
Cette synthèse établie par la commission Développement durable du SLF recense des actions pour lesquelles il est possible d’agir en librairie.

Guide pratique : Le livre d’occasion en librairie, Agence régionale du livre Provence-Alpes-Côte d’Azur
Afin d’apporter aux librairies des pistes de réflexion concrète sur la diversification de leur offre, l’Agence se propose de développer une collection de guides pratiques, dont l’objectif sera de présenter atouts et contraintes des produits ou services à même d’apporter cette diversification. L’achat et la revente de livres d’occasion constituent le premier opus de ces guides pratiques.

BIBLIOTHÈQUES

Le blog de la commission Bibliothèques vertes de l’Association des Bibliothécaires de France (ABF), sur lequel sont publiées des ressources pour éclairer et valoriser des actions existantes menées par des bibliothèques en France, mais aussi aider et outiller des bibliothécaires sur les sujets d’écologie et de développement durable dans les différents domaines qui animent et caractérisent les bibliothèques.

Les bibliothèques et l’Agenda 2030. Afin de promouvoir auprès des bibliothèques la question du développement durable et l’importance de s’intégrer dans les stratégies de leurs territoires, le Cfibd, l’Abf, la Bpi et l’Enssib, ont lancé un site internet dédié à l’Agenda 2030, adopté par L’ONU en janvier 2016.

Bibliogrill de la Bibliothèque publique d’information (Bpi) : Verdir ma bibliothèque, plus facile à dire qu’à faire
Si l’idée de développement durable est omniprésente au quotidien et donc dans nos bibliothèques, comment faire pour aller vers une bibliothèque éco-responsable avec une volonté politique affirmée ?

Library Science – Comment votre bibliothèque contribue-t-elle au développement durable ?
Cet outil calcule, en fonction des 17 objectifs de développement durable (ODD), comment les bibliothèques contribuent au développement durable.

– L’International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA) : Développement durable : des grandes déclarations aux actions présente les objectifs de l’IFLA et les critères pour obtenir le prix.

Guide pratique à l’usage des personnels de la Bibliothèque nationale de France (BnF)
Le guide pratique mis à disposition pour les personnels de la BnF fournit une liste non exhaustive de gestes quotidiens, très simples, qui limiteront leur empreinte sur l’environnement.

Guide de la bibliothèque verte, médiathèque La Canopée La Fontaine, Paris
Lauréate du Prix de la bibliothèque verte de l’Ifla en mars 2022, la médiathèque de La Canopée a conçu un guide pour adopter des gestes verts et promouvoir l’écologie.

Le portail du développement durable de la Bibliothèque nationale de France (BnF) mobilise des informations et des ressources pluridisciplinaires pour accompagner les réflexions sur le développement durable.

– La Bouturothèque : dispositif de troc de plantes en bibliothèque a notamment pour objectifs de sensibiliser à l’écologie, à la nature et au verdissement des villes et de favoriser le développement de formes alternatives à la consommation via le troc et le partage.

MANIFESTATIONS LITTÉRAIRES

La Charte nationale des manifestations littéraires de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (Fill) est un outil de sensibilisation et un code des bons usages pour les organisateurs et organisatrices de manifestations littéraires.

Le collectif des festivals accompagne les festivals de Bretagne vers plus de responsabilité sociale et environnementale.

Le Collectif des festivals éco-responsables et solidaires (Cofees) en Région du Sud propose des actions innovantes et concrètes en matière environnementale et sociétale, en adaptant la norme RSE ISO 26000 (Responsabilité Sociale des Entreprises) à leurs activités.

Le Réseau éco-événement (Reeve) promeut les bonnes pratiques et les échanges d’expérience entre organisateurs grâce à une boîte à outils actualisée chaque année.

Site Éco-événement est un collectif composé des sept principales associations de la filière événementielle qui sensibilise, informe, encourage, échange, rassemble et accompagne la filière événementielle vers une démarche éco-responsable et des événements éco-conçus.

L’auto diagnostic environnemental pour les responsables d’événements (Adere) est un outil permettant d’identifier les principaux impacts environnementaux des événements.

Drastic on plastic : le dispositif d’accompagnement des festivals français inspiré de l’initiative lancée aux Royaume-Uni en 2018 par l’Association of Independent Festivals (AIF) et la RAW Foundation, est porté en France par le collectif R2D2.

Guide « Mon événement zero waste » de Zero Waste France, réalisé en partenariat avec Donatienne Lavoillotte, spécialiste de l’événementiel zéro déchet, propose 12 actions accompagnées d’exemples concrets pour agir à son niveau afin de créer des événements pertinents, amusants, fédérateurs, tout en limitant son impact sur l’environnement.

FABRICATION

Paper Profile est une déclaration permettant à l’acheteur professionnel de pâtes, de papiers et de cartons de faire des choix de produits éclairés. Les engagements des fabricants sont à retrouver à la dernière page.

Podcasts

Podcast de l’Agence livre cinéma & audiovisuel (ALCA),
Raphaëlle Bats, coresponsable de l’Unité régionale de formation à l’information scientifique et technique (Université de Bordeaux), chercheuse et membre du Centre Émile-Durkheim à l’Université de Bordeaux, est l’invitée de ce podcast. Elle évoque le rôle et les actions des acteurs du livre, notamment des bibliothèques dans le cadre de l’Agenda 2030.

Dlivrable Podcast : Comment penser l’écologie du livre par Anaïs Massola, fondatrice de la librairie le Rideau rouge.

– Les mécaniques du livre Podcast sur le livre et l’écologie
Dans cet épisode, l’intérêt est porté sur le lien entre livre et écologie, avec Marin Schaffner, des éditions Wildproject, Anaïs Massola de la librairie le Rideau Rouge et Corinne Fleury, fondatrice des éditions l’Atelier des Nomades, tou·tes membres de l’Association pour l’écologie livre.

« C’est notre empreinte », Le livre, un pollueur discret et une fâcheuse tendance à la surproduction, Franceinfo, octobre 2021
Réalisé par Franceinfo, cette série de podcast a été lancée à l’occasion de la COP26. Cet épisode a pour thème la surproduction chronique des livres.

 

Retour en haut de la page